Frais de livraison offerts à partir de 120 € d'achat en France métropolitaine
Pomme prisonnière

Pomme prisonnière

100cl - 40% vol

Prix régulier 89 € 0,00 € Prix unitaire par
Taxes incluses. Frais de port calculés à la caisse.
C'est en 1981 que Christian Drouin a commercialisé la première « Pomme Prisonnière ».

Le hasard lui avait fait découvrir à quelques kilomètres de la distillerie un producteur de fruits, Didier Alleaume, dont la famille enfermait tous les ans, depuis quatre générations, quelques poires dans des carafes pour le plaisir de rares privilégiés.

Très vite, l'idée d'associer la pomme et le Calvados parut séduisante. Ensemble, ils décidèrent de tenter l'aventure de « La Pomme Prisonnière ».

Comment a-t-on introduit la pomme dans la carafe ?

Dès le mois d'avril, les pommiers se couvrent de fleurs blanches et roses. Au mois de mai, l'embryon du fruit se forme au cœur de la fleur qui se fane. Les fruits non fécondés avortent et tombent après la floraison. Seulement 5% des embryons deviendront pomme. Attendre la fin de la chute pour introduire les jeunes fruits dans la carafe, c'est prendre le risque que le col se révèle trop étroit. L'introduire trop tôt, c'est l'échec assuré !

Toute la difficulté consiste à déterminer le moment précis où il faut suspendre la carafe à la branche et l'introduire la petite pomme qui va grossir durant l'été. Fin septembre, on détache la carafe de l'arbre ; on la nettoie avec soin et on l'emplit d'un Calvados Pays d'Auge Christian Drouin. Pendant les longs mois de macération, la valeur gustative de la pomme s'ajoute à celle du Calvados.

Pour garder indéfiniment, et dans son éclat, « La Pomme Prisonnière », il suffit de rajouter du Calvados avant qu'elle ne soit découverte, du Calvados Christian DROUIN Pays d'Auge, cela va de soi !